Comment carreler un escalier quart tournant ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’escalier quart tournant est un modèle que l’on retrouve dans de nombreux intérieurs et qui permet de monter à l’étage tout en ayant la possibilité d’installer son escalier dans un coin de pièce et donc de faire en sorte que ce dernier soit moins encombrant. Au fil du temps, il se peut que son escalier quart tournant s’abime et il peut alors être intéressant de le recarreler. Découvrez donc comment faire !

Un escalier quart tournant, c’est quoi ?

En matière d’escalier, il existe plusieurs formes pour correspondre aux besoins et aux intérieurs de chacun. Il y a par exemple l’escalier droit qui est un escalier en ligne droite que l’on retrouve chez une grande majorité de personnes. Il y a aussi l’escalier hélicoïdal que l’on appelle aussi colimaçon et qui tourne sur lui-même. À mi-chemin entre les deux, on peut aussi trouver l’escalier quart tournant. L’escalier quart tournant a la particularité de commencer son trajet dans une certaine direction, puis de bifurquer au fil de sa course. De cette manière, il peut être installé dans un coin de pièce tout en étant plus confortable à utiliser qu’un escalier en colimaçon.
On peut trouver des escaliers quart tournant en bois ou encore en métal, mais aussi des escaliers qui seront construits puis équipés d’un revêtement de sol comme de la moquette ou encore du carrelage. L’escalier quart tournant avec carrelage est très facile d’entretien, mais il se peut que les dalles de carrelage s’abiment au fil du temps. Il est alors recommandé de carreler son escalier à nouveau.

Quelles étapes pour carreler un escalier quart tournant ?

La pose d’un carrelage sur un escalier nécessite certaines compétences en matière de bricolage. Il est donc recommandé de ne se lancer dans ce type de travaux que si l’on maitrise certaines techniques de base sans quoi il est préférable de faire appel à un professionnel.
On commencera donc par mesurer la surface des marches, mais aussi celle des contremarches afin de connaitre le volume de carrelage dont on aura besoin. On n’hésitera pas à acheter un peu plus de carrelage que nécessaire afin de s’assurer de pouvoir réaliser l’ensemble de ses travaux malgré les éventuelles casses. Le choix du carrelage dépend avant tout du style que l’on souhaite donner à son escalier et de sa préférence en matière de déco. Ensuite, la pose du carrelage peut commencer (plus d’informations sur la pose de carrelage ici).
Pour la pose de carrelage dans un escalier, on recommande de commencer par le haut. Le temps de séchage nécessaire étant de 24 heures, il est nécessaire de ne pas emprunter l’escalier une fois les carreaux installés. On commence donc par la partie la moins accessible pour se diriger peu à peu vers la sortie. Le plus souvent, il est conseillé de carreler le nez-de-marche, puis la marche et enfin la contre-marche. L’utilisation d’une règle de gabarit, mais aussi le traçage de repères seront nécessaires pour effectuer une pose nette et droite.
La pose de carrelage nécessite par ailleurs de disposer d’un équipement adapté avec une auge, des croisillons, un fil à plomb, un mètre ruban, du mortier colle, un niveau à bulle, une règle en aluminium, une spatule crantée, un tasseau ou encore une truelle. Il peut aussi être intéressant d’effectuer ce type de travaux à plusieurs notamment lorsque la découpe des carreaux est nécessaire.
Une fois le séchage terminé, il ne reste plus qu’à effectuer le nettoyage des carreaux pour profiter de son escalier rénové.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *