Comment commencer une collection de bonsai

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous avez toujours été attirés par les bonsai, ces petits arbres en pot qui sont emblématiques de la culture japonaise, alors pourquoi ne pas commencer une petite collection dans votre jardin ? Vous ne savez pas trop par quoi commencer ni avec quels arbres débuter ? Nous allons tout vous expliquer pour démarrer avec succès votre collection de bonsai.

Choisir le bon emplacement pour vos bonsai

Il faut déjà comprendre qu’un bonsai vit en extérieur. On entend souvent parler de bonsai d’intérieur, mais c’est une fausse appellation. Un bonsai est un arbre comme un autre, il ne s’agit pas d’une espèce en particulier qui serait naturellement naine. Et un arbre, ça vit dehors, non ?

Un « bonsai dit d’intérieur » est simplement un arbre qui vit naturellement dans une région tropicale ou subtropicale, et qui ne supporte pas le froid. C’est pour cela qu’ils sont placés en intérieur pendant la période hivernale. Et ce ne sont vraiment pas les plus faciles à cultiver.

Le plus simple est de trouver un endroit dans votre jardin, qui ne soit ni trop à l’ombre, ni trop au soleil. Idéalement, c’est un endroit qui reçoit le soleil du matin et qui se trouve protégé du soleil brulant de l’après-midi.

Est-il possible de cultiver un bonsai sur un balcon ? Oui, mais ce n’est pas si facile, surtout parce qu’en été un balcon peut devenir très chaud. Un bonsai vit dans un petit pot, qui peut sécher rapidement en cas de forte chaleur.

Le meilleur moyen de commencer une collection de bonsai est ainsi de réserver un endroit dédié dans le jardin, en installant quelques étagères pour les poser dessus. Vous pouvez les placer au sol mais vous vous rendrez vite compte que vous les observerez bien mieux s’ils sont positionnés à environ un mètre du sol.

Faites quelques étagères en bois, qui apporteront un coté naturel et qui en plus retiendront plus l’humidité après arrosage, que des étagères en béton qui peuvent devenir brulantes quand le soleil tape fort.

Avec quel arbre commencer sa collection de bonsai ?

Il est possible de faire un bonsai avec quasiment tous les arbres, les arbustes et même des lianes (le lierre, la glycine). En fait, il faut que ce soient des plantes ligneuses, c’est-à-dire qu’il faut qu’elles « fassent du bois ».

En pratique, certaines essences se prêtent plus à la formation d’un bonsai que d’autres. Pour que l’illusion d’un arbre en pot fonctionne, il faut que la taille des feuilles soit en accord avec la taille de l’arbre. Donc des arbres qui miniaturisent bien leurs feuilles quand ils poussent en pot seront privilégiés.

La liste est longue, mais pour débuter nous vous conseillons les érables du Japon, les ormes de Chine, les pommiers, les charmes, les hêtres, les chênes.

Si cette liste ne comprend que des feuillus, c’est parce que ce sont les plus simples à cultiver. Les pins sont une essence emblématique en bonsai, mais ils sont plus difficiles à cultiver et à travailler. Leur formation nécessite d’appliquer des techniques spécifiques que ne maitrisent pas forcément les débutants.

Si vous deviez choisir un premier bonsai, prenez un érable du Japon. Cet arbre est magnifique toute l’année, avec ses feuilles qui changent de couleur au fil des saisons pour devenir d’un rouge vif à l’automne. L’orme de Chine est également un bon candidat pour sa rapidité de pousse et sa capacité à pardonner bien des erreurs de débutant.

Rester seul dans son coin ou rejoindre un groupe de passionnés ?

Pour pratiquer l’art du bonsai, vous pouvez lire des livre, des revues, des blogs ou des forums. Mais lorsque vous serez devant votre arbre avec votre paire de ciseaux en main, vous vous sentirez peut-être un peu perdu. Entre la théorie et la mise en pratique, il y a parfois un gouffre.

Alors pourquoi ne pas rejoindre un club ? Il y en a certainement un proche de chez vous !

Vous pourrez échanger avec d’autres passionnés, vous faire conseiller, vous faire aider afin de maitriser les bons gestes et ne pas faire d’erreurs.

Et puis visitez des expositions, afin de voir d’autres bonsai que les votre. Vous verrez des formes différentes, des sensibilités esthétiques différentes, votre regard va changer et vous verrez que vous allez rapidement évoluer.

Vous n’avez donc de plus raisons de ne pas démarrer une collection de bonsai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *