Comment être sûr que l’eau du robinet est potable ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’eau, c’est la vie. Elle est aussi indispensable pour les plantes, les animaux que les êtres humains. Fort de cet aspect vital pour la santé et la survie, une question se dégage. Celle de savoir, comment on peut être certain, que cette source de vie présente dans nos robinets, est sans impuretés ? Devrait-on préférer l’eau en bouteille à celle facile d’accès et moins coûteuse ? Lisez pour lever le voile sur vos doutes.

Comment obtient-on l’eau du robinet ?

Contrairement aux pensées toute faites, l’eau présente dans les robinets est un mélange de l’eau de rivières, de lacs et ou des sources souterraines. Elle provient aussi des forages et non d’une réintroduction directe des eaux usées. Par ailleurs, il faut noter que l’eau souterraine et en surface est captée par différents canaux pour sa transformation en eau potable. L’eau rejetée dans la nature est quant à elle issue des eaux usées assainies par les canaux d’assainissement.

L’eau du robinet, est-elle contrôlée ?

Il n’y a pas d’inquiétude à se faire à ce sujet. L’eau du robinet est bel et bien une eau de qualité  et dont la potabilité est bien contrôlée.
Il n’y a donc pas de raison à prendre une eau en bouteille. Aussi, il faut avouer que les organes de contrôle qui font régulièrement le suivi, garantissent une eau potable dans nos robinets. Tel n’est vraiment pas le cas avec les eaux en bouteilles qui peuvent contenir des toxines pour diverses raisons.

Afin de s’assurer de la qualité de l’eau, une réglementation et un contrôle sanitaire stricte sont appliqués de la ressource naturelle au robinet. Le traitement qu’exige le contrôle de qualité de l’eau est un élément important qui garantit la nature de l’eau.

Il y a-t-il un danger à prendre l’eau du robinet ?

Il peut arriver que l’eau du robinet soit composée des agents extérieurs présents dans l’environnement. Mais, cela n’explique pas le fait qu’elle puisse causer un danger lors de sa consommation. En dehors des pesticides et autres ingrédients chimiques qui se mélangent à l’eau souterraine, les autres agents extérieurs ne présentent en général aucun danger.

Néanmoins, il faut veiller à la préservation de la qualité de l’eau en faisant attention aux produits que l’on rejette dans la nature. En cas de doute sur la qualité de l’eau, il est possible de demander une analyse de l’eau de votre robinet. Vous pouvez également effectuer l’analyse de l’eau de votre robinet en utilisant le matériel requis.

Comment reconnaître une eau non-potable ?

L’eau du robinet est très surveillée. Cela n’empêche cependant pas une analyse. Très souvent, le laboratoire d’analyse vous recommande de faire les prélèvements. Au mieux, un technicien sera envoyé pour vous apporter son expertise. Une eau riche en bactéries ou métaux n’est pas consommable. Il en est de même pour toute eau de robinet ayant une forte teneur en nitrate. Elle est déconseillée pour les femmes enceintes.

N’oubliez pas que l’eau potable dans les robinets provient des sources souterraines et superficielles. De ce fait, elle contient ce qui est présent dans l’environnement. Mais cela ne constitue pas pour autant, un danger pour sa consommation.

Un risque de pénurie en France ?

Il est difficile de savoir avec certitude s’il existe ou non un risque de pénurie d’eau potable en France. Le pays a traversé des moments difficiles récemment, avec un certain nombre de sécheresses dévastatrices. Ces dernières ont suscité des inquiétudes quant à la possibilité de manquer d’eau potable à l’avenir.

Toutefois, la situation pourrait s’améliorer en France. Un nouveau rapport du gouvernement français suggère que l’approvisionnement en eau potable sera plus que suffisant au cours des prochaines années. Ceci grâce à un certain nombre de nouvelles initiatives, telles que la récupération de l’eau de pluie et les usines de dessalement.

S’il est toujours important d’être conscient des risques de pénurie d’eau potable, il n’y a pas lieu de paniquer pour l’instant. La France fait ce qu’elle peut pour s’assurer que ses citoyens ont accès à l’eau potable, et il est probable que cela se poursuivra dans les années à venir.

La clef : les économies d’eau potable

Il existe de nombreuses façons d’économiser l’eau à la maison. Les méthodes les plus simples consistent à fermer le robinet lorsque vous vous brossez les dents et à prendre des douches plus courtes.

Vous pouvez également économiser de l’eau en installant une pomme de douche à faible débit ou un robinet à faible consommation d’eau. Si vous avez un jardin, essayez de l’arroser tôt le matin ou le soir, lorsque la température est plus fraîche.

Vous pouvez également récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes. En mettant en œuvre quelques-unes de ces stratégies, vous pouvez faire une grande différence dans la quantité d’eau que vous utilisez chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *