Comprendre le principe de fonctionnement de la chape fluide

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un mortier fluide à base de ciment ou d’anhydrite, la chape fluide sert à uniformiser le sol avant de passer à la pose du revêtement. Elle est très appréciée par sa facilité d’utilisation par rapport à la chape traditionnelle. Mais comment ça marche ? Quels sont les avantages à tirer de la chape fluide ?

Les différents types de chape fluide

Il existe deux types de chapes fluides à savoir la chape anhydrite et la chape fluide en ciment. Quand vous prévoyez de faire une chape, vous pouvez faire la sélection en fonction du résultat souhaité. La chape fluide ciment est, comme son nom l’indique, un mortier fluide à base de ciment. C’est une chape anti-fissures et anti-sédimentation et elle se caractérise par sa capacité d’adaptation à différents types de pièces. Il faut uniquement réaliser des joints de fractionnement si vous voulez l’utiliser. De son côté, la chape anhydrite se caractérise par sa faible épaisseur. Elle est composée de calcium et d’un activateur. Son utilisation ne demande pas de joints de fractionnement, mais elle prend beaucoup plus de temps à sécher. Si vous optez pour le plancher chauffant, la chape fluide anhydrite est celle qu’il vous faut. Vous pouvez appliquer la chape fluide sur tous types de supports et de sol, tant qu’il ne s’agit pas de sol industriel. Le choix d’une chape fluide dépend généralement du type d’ouvrage et de la nature du revêtement.

Utilisations possibles de la chape fluide anhydrite

Ce type de chape fluide se caractérise par sa faible épaisseur qui est de 3 cm au maximum. Mais elle se démarque aussi par son atout esthétique qui est une qualité que beaucoup de monde aime. Pas besoin de joints pour couvrir une surface pouvant atteindre 300 m2 et la chape est coulée d’un seul coup. De plus, la chape fluide anhydrite offre une qualité de finition supérieure, donnant à une surface entièrement plane. Les risques de fissures sont réduits. Ce type de chape fluide se démarque aussi par sa longévité ainsi que par sa faible teneur en air, lui permettant d’optimiser la performance des planchers chauffants. La chape fluide anhydrite est parfaite pour les immeubles d’habitation. En l’associant à un isolant acoustique, elle vient renforcer l’isolation acoustique de votre maison. Elle réduit aussi les ponts thermiques et les déperditions de chaleur. En plus d’assurer la mise à niveau des sols, ce type de chape fluide favorise aussi la montée en température avec plus de rapidité.

Utilisations possibles de la chape fluide ciment

La chape fluide ciment est plus adaptée aux sols qui vont recevoir un revêtement comme le parquet, la plastique, le carrelage et la moquette. Elle a fait preuve de performance sur les pièces humides et les collectifs, mais vous pouvez aussi l’appliquer pour optimiser la performance des planchers chauffants. Ce mortier fluide à base de ciment vous séduira par sa fluidité qui simplifie sa mise en œuvre et sa formulation qui permet une application sur des surfaces de fractionnement plus grandes. Par rapport à la mise en chauffe de la chape anhydrite, celle de la chape fluide en ciment est plus faible. Elle peut se faire 7 jours après le coulage. Même en période hivernale, le séchage de ce type de chape fluide se fait très rapidement. Elle s’applique principalement aux grandes pièces sur plancher chauffant. Si vous l’appliquez avec du carrelage, vous n’avez pas à respecter une épaisseur maximale. Par contre, l’épaisseur maximale à respecter est de 10 cm pour les autres revêtements.

Les étapes à suivre pour réaliser une chape fluide

Vous devez passer par quelques étapes pour réaliser une chape fluide. Tout commence par la préparation du sol. Si vous n’utilisez pas un plancher chauffant, la chape fluide sera coulée directement au sol. Il faut bien colmater les trous pour que le ciment ne s’y écoule pas. La seconde étape consiste à préparer la chape fluide, car il faut la couler directement sur le sol dès qu’elle est prête. Une pompe à mortier permet l’écoulement de la chape sur le sol. Après cela, vous n’avez plus qu’à attendre que la chape fluide sèche tout en la mettant à l’abri du soleil, du vent et des intempéries. En principe, vous devriez pouvoir circuler sur une chape fluide en ciment au bout de 48 heures après l’écoulement. Par contre, vous ne pouvez y poser une charge lourde qu’après 5 jours au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *