La terrasse composite : écologique, moderne et durable

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous envisagez d’installer une terrasse en bois chez vous ? Avez-vous pensé à la terrasse composite, que l’on voit de plus en plus dans les aménagements extérieurs. Moderne, élégante et sans entretien, elle affiche beaucoup de promesses. Mais qu’en est-il vraiment ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est ce que le bois composite ?

terrasse composite

Le bois composite a été confectionné avec un mélange de résine de plastique comme le PVC ou encore le polyéthylène et de farine de bois ou de fibre de lin. Il a vu le jour en 1975 et s’est toujours imposé comme une alternative écologique aux essences exotiques. Le but de son inventeur japonais est de réduire la déforestation massive, surtout dans les forêts tropicales. Depuis sa création, il a gagné du terrain dans l’aménagement extérieur, notamment pour la construction de terrasses et désormais pour les clôtures et le bardage. D’autant plus que du côté esthétique, il n’a rien à envier au bois naturel.

Quels sont les avantages de la terrasse composite ?

Depuis plus d’une dizaine d’années, la terrasse composite est très appréciée par les propriétaires pour aménager leur extérieur. Si elle gagne de plus en plus de terrain, c’est grâce aux nombreux avantages qu’elle offre. Voici ces principaux avantages.

Une terrasse durable

Le composite est un matériau très durable. Sa durée de vie est de plusieurs dizaines d’années, et la garantie s’étend jusqu’à 25 ans. Il est d’ailleurs très adapté à la construction extérieure compte tenu de sa solidité et sa résistance à toute épreuve. Les intempéries n’ont pas d’effet destructeur sur la terrasse en composite, car elle allie stabilité et endurance. Elle bénéficie de cette caractéristique grâce à son processus de fabrication et aux matériaux avec lesquels elle a été confectionnée.

terrasse composite

Une terrasse sans entretien particulier

Contrairement à la terrasse en bois, celle en composite ne nécessite pas d’entretien. Elle est, en effet, imputrescible. Vous ne serez donc pas contraint de le traiter régulièrement. Le bois change souvent de couleur après une forte exposition aux rayons UV. En l’absence de traitement spécifique, il sera le théâtre de la prolifération de champignons et de moisissures. Et les insectes xylophages peuvent également l’attaquer et le dégrader au fil du temps. Mais avec une terrasse composite, vous n’aurez aucun de ces problèmes. Son entretien se limite uniquement à son nettoyage.

Une terrasse écologique

Avec les problématiques du réchauffement climatique, l’écologie est au cœur des discussions. De plus en plus de personnes s’en soucient et c’est normal, car il faut penser à l’avenir de la planète. Ainsi, si vous avez la fibre écologique, optez pour la terrasse composite. Ses principaux composants sont issus des déchets recyclés. En général, le composite est formé par 95 % de matériaux issus du recyclage et il a un faible impact sur l’environnement. À noter cependant que la proportion de ces composants peut varier d’un fabricant à l’autre. La terrasse composite est 100 % recyclable.

Un aspect bois naturel parfaitement imité

La terrasse composite ressemble beaucoup au bois naturel. Et avec l’avancée de la technologie, elle est encore plus satisfaisante du point de vue esthétique. Les lames ont des nervures et l’aspect naturel de bois. Même ses couleurs imitent à la perfection celles des essences exotiques qui coûtent vraiment cher. Les nuances de couleurs peuvent vraiment vous séduire, car ce sont de vraies réussites.

Une finition soignée

terrasse compositeOpter pour une terrasse composite est une garantie de pouvoir bénéficier d’une finition soignée. En effet, les vis sont invisibles grâce à des clips. Les petites imperfections lors de la découpe peuvent être masquées facilement, notamment grâce à la cornière de finition. Vous pouvez poser les lames de manière verticale, horizontale ou les deux en fonction des effets que vous voulez avoir.

Quelles sont les différentes lames de bois composite ?

Différentes sortes de lames composites existent. Pour bien choisir, il faut se référer sur la technique de fabrication de celles-ci : mono-extrudées ou co-extrudées, ainsi que leur forme : pleines ou alvéolaires.

Lames mono-extrudées ou co-extrudées, de quoi s’agit-il ?

Les lames mono-extrudées ont été fabriquées avec une ancienne technique. Celle-ci consiste à mettre le composite dans un profilé afin de donner naissance aux lames. Ces dernières ne bénéficient pas d’une protection. En revanche, la co-extrusion est une méthode récente et évoluée. Les lames confectionnées avec cette technique sont protégées par une couche fine de polyéthylène. De ce fait, elles bénéficient d’une grande protection contre les rayons UV et les intempéries. Elles ne risquent pas de se décolorer ni d’absorber l’eau.

terrasse composite

Lames pleines ou alvéolaires, laquelle choisir ?

Souvent, les lames alvéolaires sont les composites en entrée de gamme. Elles ont été fabriquées avec le minimum de matière. Elles constituent une solution abordable puisqu’elles coûtent entre 30 et 70 euros le m2. Mais elles sont moins résistantes et légères. Il peut même arriver qu’elles se brisent lorsqu’elles subissent un gros coup.

Quant aux lames pleines, elles sont dépourvues d’alvéoles et se composent en grande partie de fibres de bois. Elles sont plus résistantes et plus lourdes que les lames alvéolaires. Ces bois composites sont vendus entre 75 et 130 euros le m2.

Entre ces deux gammes, vous avez les lames semi-pleines ou tubulaires. Elles sont très utilisées pour les aménagements extérieurs résidentiels. Ces modèles de terrasses composites sont très prisés des consommateurs en raison de leur excellent rapport qualité/prix. Ils coûtent en moyenne 45 à 90 euros le m2.

Si vous avez décidé d’opter pour la terrasse composite, sachez que vous avez pris une bonne initiative pour vous, mais aussi pour la protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *