Quelle pompe à eau choisir pour l’irrigation ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’objectif premier de tout agriculteur est de voir sa production agricole augmenter. Mais ceci n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’on se trouve dans une zone aride. Il faut en effet non seulement trouver une source d’eau pour alimenter sa culture, mais également être en mesure de pouvoir drainer cette eau. Grâce à la technique d’irrigation, cette opération se fait désormais facilement. Mais pour la réussir, il faut disposer d’une pompe adaptée à la surface que l’on souhaite irriguer. Quelle pompe est donc indiquée pour quelle surface à irriguer ?

Quels sont les différents types de pompes ?

L’utilisation des pompes à eau pour l’irrigation n’est pas aussi récente qu’on pourrait le croire. Même aujourd’hui encore, il existe des régions du globe où sont utilisées des pompes qui font intervenir la force humaine, malgré les progrès de l’humanité en matière de technologie. Sans distinction aucune du niveau technique, les différents types de pompes à eau pour l’irrigation sont : les pompes à main qui nécessitent l’action de la force humaine, les pompes tractées par les animaux, les pompes motorisées qui sont les plus utilisées aujourd’hui, les pompes éoliennes et solaires et enfin les pompes hydrauliques à bélier. Il vous est donné des conseils et avis sur les meilleures pompes à eau sur le site Ma-pompe.fr.

Le type de pompe à adopter en fonction de l’étendue de la culture

Les pompes adaptées pour les petites cultures

Les cultures de petite taille ont la particularité d’exiger un apport régulier en eau les matins et les soirs. Pour que l’ensemble de l’investissement soit rentable, il est conseillé d’opter pour une pompe à main. En effet, les pompes solaires nécessiteraient des dépenses importantes que les ventes ne pourront pas couvrir ; celles éoliennes doivent bénéficier d’une certaine force du vent pour bien fonctionner, ce qui n’est pas toujours le cas ; les pompes à traction animale quant à elles ne sont généralement pas rentables pour ce type de culture à cause des investissements connexes ; et les pompes motorisées clairement trop coûteuses. Toutefois, ces dernières présentent l’avantage de fournir en continu ou non, de l’eau sous pression qui peut être utilisée pour arroser efficacement une petite culture de petite taille. Le tout dépendra de la bourse de chacun.

Les pompes adaptées pour les cultures de taille moyenne

Les cultures de taille moyenne ont besoin d’une quantité importante d’eau. Pour ce faire, les pompes motorisées, à action humaine et hydraulique à bélier sont les plus indiquées. Les pompes solaires et éoliennes le sont également, mais à condition de disposer d’un réservoir de bonne taille pour pouvoir contenir la quantité d’eau nécessaire. Il faut également préciser que les pompes hydrauliques ont besoin d’un certain dénivellement pour pouvoir fonctionner.

Quand les surfaces à irriguer sont trop grandes !

Dans ce dernier cas, les pompes motorisées semblent l’équipement le plus adapté. En effet, elles fournissent en continu (ou selon le rythme que vous aurez choisi), de l’eau pour l’arrosage de toute l’étendue de votre culture par aspersion. Elles vous seront fortement utiles pour réussir votre projet d’irrigation. Mais vous aurez besoin d’étudier un certain nombre de paramètres en amont pour être sûrs que vous choisissez le modèle le plus adapté pour votre champ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *