Rénovation : la révolution de la pompe à chaleur

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Alors que le gouvernement a poussé à la transition énergétique, le succès de la pompe à chaleur est bien visible. Accompagné par les primes à la rénovation, de nombreux foyers ont changé leur moyen de chauffage afin de passer à la pompe à chaleur. Cet appareil est particulièrement efficace, comme le révèle l’étude de l’association Énergies et Avenir. 2

Pour un chauffage plus moderne

L’étude menée par l’association montre bien l’engouement de la pompe à chaleur dans les logements modernes ou les rénovations. La pompe à chaleur est privilégiée pour son efficacité, en particulier pour des logements individuels. Ainsi, on remarque qu’entre 2020 et 2021, il y a eu une hausse de plus de 50 % des ventes de pompes à chaleur. Il existe différents modèles de pompes à chaleur, mais celui qui est le plus choisi est la pompe à chaleur Air/Eau. Ce modèle permet tout simplement un double usage, à la fois pour chauffer le logement, mais également avec une fonction de refroidissement lors des fortes chaleurs.

C’est un modèle particulièrement intéressant pour les logements individuels. La pompe à chaleur peut chauffer pendant l’hiver et refroidir l’été, tout cela en un seul appareil. Cela permet de faire de grandes économies d’énergie et d’éviter d’installer un climatiseur par exemple. Alors que la France traverse des vagues de chaleur record, on peut facilement comprendre l’intérêt d’un tel appareil. Un climatiseur est quant à lui bien plus énergivore et surtout ne sert qu’à rafraichir. C’est pour cela que les professionnels recommandent l’installation de PAC Air/Eau Atlantic pour des travaux de rénovation énergétique.

Les aides en place pour l’installation

Outre l’efficacité de l’appareil, si autant de Français procèdent à des travaux de rénovation, c’est tout simplement en raison des différentes aides disponibles mise en place avec la loi climat. Tout d’abord, il y a le dispositif Ma Prime Rénov’. Bien connue, cette aide permet de financer en partie les travaux de rénovation depuis 2020. Elle a même été revalorisée pour apporter encore plus d’aide et concerner un maximum de travaux. Pour l’installation d’une pompe à chaleur Air/Eau, l’aide peut monter à 4000 €.

Ensuite, il y a des aides pour des foyers en situation plus précaires. Pour ces-cas là, il existe MaPrimeRénov’ Sérénité. Cela va alors concerné des grands travaux de rénovation énergétiques, concernant le système de chauffage, mais aussi l’isolation globale du foyer. Cela permet de venir à bout plus facilement des passoires thermiques. Enfin, il y a aussi des aides selon les territoires. En effet, la région ou même la ville peut selon les cas proposés des aides financières pour des travaux de chauffage. Cela peut aussi se cumuler avec d’autres aides.

L’éco-prêt

Même sans aides financières, il est possible de financier des travaux énergétiques ou de rénovations plus globales avec l’aide d’un prêt. C’est en ce sens qu’a été développé l’éco-prêt à taux zéro, disponible auprès des banques partenaires. Il permet d’obtenir une aide pour différents travaux, que ce soit un changement de chauffage, ou l’installation de systèmes d’énergie renouvelables par exemple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *