Comment protéger efficacement une clôture en bois ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Protéger sa propriété, ou tout simplement préserver son intimité ou interdire son domaine ou sa propriété des intrusions intempestives conduisent, assez souvent, à la construction d’une clôture.

Le matériau le plus utilisé dans cet exercice reste sans conteste le bois.

Plus facile à poser et plus abordable au niveau du coût de réalisation de cet ouvrage, les panneaux en bois peuvent aussi se révéler plus esthétiques que l’aluminium ou autre matériau.

 

Un entretien permanent, pour une meilleure durabilité

Un des éléments nécessaire à la durabilité de votre clôture en bois et au maintien de son apparence reste bien entendu son entretien.

En effet, le temps, le soleil, l’humidité, les insectes et les moisissures peuvent la dégrader considérablement au fil des jours. Il est donc ainsi nécessaire qu’elle soit régulièrement entretenue pour éviter certains désagréments.

Si les fongicides et autres insecticides protègent le bois de votre clôture contre la moisissure et autres attaques d’insectes, ses principaux ennemis restent néanmoins les rayons ultraviolets de la lumière du soleil et l’humidité. Les UV du soleil provoquent généralement sur le bois, des petites crevasses et le grisaillent, ce qui influe sur son aspect esthétique.

Et pour l’humidité, elle peut conduire à l’installation de champignons lignivores, et à la pourriture de son bois. Le traitement, l’entretien permanent d’une clôture en bois est ainsi indispensable pour prolonger sa durée de vie, et lui maintenir une belle apparence.

 

Peinture, lasure ou vernis : quel choix pour protéger votre clôture en bois ?

Il existe plusieurs solutions pour protéger efficacement votre clôture en bois. En effet, il est important de l’imperméabiliser pour la protéger contre l’humidité et, partant, contre la pourriture.

Ainsi, les peintures à l’eau microporeuses, en empêchant l’eau de s’infiltrer dans le bois, le préservent de toute humidité. Elles permettent aussi, durant les périodes de forte chaleur, que l’humidité naturelle du bois puisse s’échapper.

Tout ceci réduit le risque de dégradation dû au temps. Un inconvénient néanmoins : elles couvrent le support et masquent les veines du bois. La lasure, quant à elle, traite et teinte simultanément le bois. Elle conserve aussi au maximum son aspect naturel. Elle est toute aussi microporeuse et hydrofuge.

Pour ce qui est du vernis, il est aussi une finition transparente, au même titre que la lasure, parce qu’il laisse apparaître les veines du bois. Il est filmogène et souple. C’est la finition transparente qui protège le bois le plus durablement. Mais il ne laisse pas sortir l’humidité du bois. Il s’écaille aussi en vieillissant.

 

L’huile de bois de chine pour la protection de vos boiseries

L’huile de bois de Chine, connue sous le nom d’huile d’abrasin, est aussi très communément appelée huile de tung. Elle est pressée à partir de la graine de la noix de l’arbre à tung cultivé généralement en Asie et en Amérique du sud.

Elle est très utilisée dans la finition des pièces de bois, car une fois appliquée sur une surface non traitée, elle durcit pour la protéger et lui donner de la brillance. Elle est, sans contestation aucune, la plus vieille huile siccative connue.

C’est une huile qui peut être autant appliquée sur la brique, le béton, la pierre, le liège ou toute autre surface poreuse qui demande une protection saine. Elle convient à toutes les essences de bois domestiques ou exotiques.

Acheter de l’huile de tung est donc un excellent choix pour la protection de votre clôture en bois. Et elle peut être appliquée autant à l’extérieur qu’à l’extérieur, sans risque aucun de moisissure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *