Comment éviter que la peinture ne craquèle ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les français aiment faire des travaux chez eux et les périodes de confinement n’ont fait que renforcer cette envie. En 2021, un des souhaits pour 69% des français était de pouvoir revoir leur décoration intérieure.

Pour cela, sans que cela coute trop cher, la mise ou remise en peinture peut changer totalement une pièce. Pourtant, dans certaines situations, on peut voir que la peinture se craquèle. Comment l’éviter, pour ne pas devoir tout recommencer ?

Peinture craquelée : comment éviter cette situation ?

Quand on a un budget limité pour revoir la décoration de son intérieur et surtout quand on ne veut pas revenir sur son ouvrage, la peinture craquelée est à éviter. Pourtant, cela peut arriver relativement souvent quand on n’a pas pris garde à certaines choses.

Même si cette étape peut être considérée comme contraignante, il est important que le support, c’est-à-dire le mur ou le plafond soit bien préparé. Cela suppose qu’il soit sain, lisse, propre et sans poussière. Tous ces éléments à eux seuls peuvent expliquer pourquoi une peinture va se craqueler, première étape avant qu’elle ne s’écaille et tombe par terre.

Il ne faut pas oublier que, en fonction des supports, la peinture peut ne pas bien adhérer. C’est pourquoi, que vous appliquiez une peinture sur votre façade ou sur un mur intérieur, il est toujours conseillé de mettre un primaire d’accrochage, que l’on appelle aussi couche d’accroche.

Cela demande un peu de temps, c’est certain, mais le résultat final n’en sera que plus probant. Ces peintures sont spécifiques et demandent, elles aussi, un support bien préparé.

Quelles sont les astuces pour éviter le craquellement de la peinture ?

Repeindre la salle de bains est une bonne idée quand on veut changer de décor. Pourtant, comme toutes les pièces d’eau mais aussi la cuisine, elle peut être sujette à l’humidité. Celle-ci peut avoir imprégné les murs, rendant l’application de peinture plus compliquée. Il est donc important de bien ventiler la pièce afin qu’elle soit bien sèche.

Le choix de la peinture en outre, est très important, après la préparation des murs ou du plafond, pour s’assurer un bon résultat. Il est normal de vouloir céder à l’appel des peintures premier prix, mais pour quel résultat ? Combien de couches faudra-t-il pour être content de son ouvrage ?

Quand on a une peinture qui a commencé à craqueler chez soi, inutile de chercher un fond de pot pour tenter de cacher le dommage. Cela ne ferait qu’empirer la situation. Il faut chercher pourquoi la peinture n’adhère pas (voir explications possibles plus haut) et tenter d’y remédier.

Après avoir enlevé les craquelures avec une brosse ou du papier de verre et avoir aspiré, il est peut-être utile de mettre de l’enduit de lissage. En fonction des produits, le séchage complet peut prendre plus ou moins de temps.

Après cela, il convient de recommencer les étapes du primaire d’accrochage et de la mise en peinture. La découverte d’une peinture qui craquèle est l’occasion de voir les dysfonctionnements d’une pièce, d’y apporter solution et ensuite pourquoi pas, de changer la couleur de la pièce avec une peinture de qualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *